Le Potager de Loire,
le fruit d'un tandem ambitieux.

Yolain Gauthier

Issue de l’hôtellerie-restauration, je fus responsable puis directeur d’établissements hôteliers en saison pendant 5 ans. Après la lecture de la sobriété heureuse de Pierre Rabi, je décide de me reconvertir comme Jardinier Maraîcher et je m’inscris à un BP REA pour acquérir la compétence agricole. Après plusieurs stages chez des maraîchers bio de la Touraine et la visite de plusieurs sites agro-écologiques à travers la France, je décide de fonder le Potager de Loire avec toutes les idées glanées au cours de mes pérégrinations. Fils d’une mère naturopathe, pionnière de la commercialisation de produits bio et diététiques à Tours il y a plus de 30 ans, c’est assez naturellement que j’ai engagé ce processus de retour à la Terre et de transmission des valeurs du bien consommer dans une dynamique écologique. Je deviens ensuite co-fondateur de l’association l’Arrose’Loire, l’association qui fit naître la guinguette Larichoise du même nom.

Je suis rejoint en janvier 2020 par Antoine Cormery avec qui nous créons le GAEC « Le Potager de Loire » pour pérenniser l’entreprise et développer les projets qui nous tiennent à cœur.

Antoine Cormery

Antoine Cormery

Ayant grandi à Neuvy le Roi, dans la campagne au nord de Tours, la question agricole m’est vite apparue intéressante : les conséquences de l’agriculture d’aujourd’hui donnent facilement l’envie de s’atteler à l’agriculture de demain.

L’envie tenace de participer à nourrir les humains sainement et durablement m’a amené d’abord à des études d’ingénieur en Horticulture à l’Agrocampus Angers. Après un an de travail salarié sur les semences pour l’agriculture bio dans une chouette équipe de l’INRA de Rennes, je m’installe sur un petit terrain pour me tester en maraîchage, près de Tours. Je rencontre Yolain, et nous décidons assez vite de travailler ensemble au Potager de Loire, en combinant nos deux terrains.

Les éco-citoyens

Le Potager de Loire n’existerait pas sans la mobilisation citoyenne extraordinaire dont a bénéficié ce projet d’installation. La tâche était immense pour réhabiliter ce lieu laissé à l’abandon pendant plus d’une décennie. D’abord sous forme de chantier participatif puis sous forme d’une aide bénévole ponctuelle dans le cadre d’un partenariat avec l’association l’Arrose’Loire, Le Potager de Loire se développe dans une dynamique de partage altruiste entre des citoyens qui se sentent concernés par les grands enjeux de production alimentaire de notre siècle et nous-mêmes qui apprécions transmettre notre éthique de production et offrir une convivialité autour de notre potager.

éco-citoyen

Historique du projet

1 mai 2016

Première lettre envoyée à Tours Métropole Val de Loire pour demander l’acquisition Foncière

1 septembre 2017

Signature du Commodat pour entamer l’installation

1 septembre 2017

Assainissement et réhabilitation du lieu avec les services techniques de la métropole et de la ville de La Riche. Début de chantier participatif avec les citoyens désireux de contribuer à la création de ce lieu agroécologique.

1 avril 2018

Collecte et évacuation des 250 tonnes de déchets trouvées sur le site.

1 mai 2018

Installations des infrastructures techniques : serres, station de lavage, zone de manutention des légumes, rénovation du container de stockage, pose de l’irrigation, installation des 3 premiers jardins en planche de culture permanente selon la technique de la « lasagne ».

1 septembre 2018

Semis des engrais verts sur les planches permanentes.

1 mars 2019

Rencontre avec Antoine Cormery sur le festival du maraichage bio organisé par Biocentre dans le Loiret.

1 avril 2019

Préparation des premiers plants potagers en pépinière en prévision de la mise en culture de l’été.

1 juin 2019

Mise en place des premières cultures potagères en prévision du début de commercialisation à l’Automne 2019.

1 octobre 2019

Début de la commercialisation avec 30 paniers hebdomadaires auprès des particuliers de La Riche et de ses environs.

1 décembre 2019

Début de la phase de test de l’association entre Antoine et moi.

1 janvier 2020

Début de l’association après le mois de test – Prise de contact avec la coordination rural pour la création d’un GAEC formalisant notre association.

1 janvier 2020

Création et mise en cultures de 3 jardins supplémentaires pour un total de 6. Et préparation puis mise en culture des planches des trois serres.

1 février 2020

Augmentation progressive de la production pour alimenter 60 familles pour un équivalent de 100 petits paniers hebdomadaire à 9€. En complément, collaboration commerciale avec une dizaine de restaurant de la place de Tours avec une à deux livraisons hebdomadaires.